Deuxième semaine d'atelier

Janvier 2014. Nous avons associé deux techniques de peintures : le monotype et le pliage. Les enfants ont d'abord plié ou chiffonné leur feuille (29,7 X 42cm). Ils enduisent ensuite un échantillon de tissu de tapissier (très solide, il pourra recevoir de la gouache de multiples fois sans se déformer). Ces deux étapes terminées, ils viennent mettre sous presse : là, c'est le peintre qui manipule l'outil. Le tissu est posé en premier, la feuille vient se poser dessus à l'envers, la presse écrase l'ensemble, imprimant en monotype la peinture sur les parties apparentes, laissant les parties sous pli indemne de couleur. Un deuxième passage est effectué, avec une seconde couleur et le même pliage (créant une superposition) ou bien un autre (avec des croisements de formes). Après dépliage (on tire la feuille pour ouvrir les plis et découvrir l'image), le résultat offre ce que Simon Hantaï nommait de "l'imprévisible" (c'est à dire des choses non prévues, mais surtout non encore visibles). Ce sont des apparitions, des sortes d'improvisations avec les matières couleurs et papier. Libre à chacun d'y voir ici un arbre, là un sentier, un oiseau en vol, une fleur, une planète vu d'un satellite...

Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier
Deuxième semaine d'atelier

Rédigé par Benoît Sicat